CONTACT !

Monsieur P et Madame J

hors catégorie
Monsieur P et Madame J

Il était une fois deux voyageurs que nous ne nommerons pour l'instant que par leurs initiales : Monsieur P et Madame J.

Dans le monde des humains, ces deux voyageurs ne sont pas des inconnus : on peut même dire qu'ils font partie intégrante de la vie et, même s'ils peuvent être absents parfois pour de longues périodes, ils sont toujours les bienvenus et leur compagnie est très recherchée !
Monsieur P et Madame J sont largement invités lors des périodes de fête justement : tout est fait pour que leurs routes croisent nos tables et retrouvailles. C'est agréable d'être en leur compagnie et les effets de leur présence sont perceptibles.

J et P voyagent d'ailleurs fréquemment ensemble, à tel point qu'un observateur non aguerri peut les confondre. Tous deux savent vivre le moment présent et chacun respecte l'autre. Il savent qu'ils ont tous deux leur place sur terre.

Complices dans la vie…

Madame J aime beaucoup Monsieur P car il est doué pour créer des sensations et amener à jouir des bonnes choses de la vie. P est du coup très populaire et l'être humain passe beaucoup de temps à rechercher sa compagnie : tout est fait pour qu'il soit présent le plus longtemps possible ! Ce n'est pas toujours évident car Monsieur P peut être versatile et très sensible : il suffit parfois d'un rien pour qu'il disparaisse…

De son coté, P admire Madame J, avec parfois même une pointe de jalousie. Il admire sa maturité tranquille et reste scotché par sa capacité à créer des effets quasi permanents chez les humains qui la rencontrent. C'est vrai que Monsieur P trouve que Madame J pourrait être plus expressive, moins discrète mais il reconnait à celle-ci comme un super pouvoir dont la source reste parfois mystérieuse…

Monsieur P, lui, sait très bien ce qui provoque sa propre présence : il est connecté au concret, au matériel, au corps. Il sait que Madame J partage souvent avec lui ces tranches de vie : ils sont vraiment complices !

Mais quand même, il semble que J fasse éprouver aux humains des choses plus profondes, plus nourrissantes comme si elle était connectée à une source vitale. Même dans ses moments d'euphorie, Monsieur P reconnait son besoin de Madame J. En tant que voyageur, il est souvent invité seul mais il savoure différemment les moments qu'il passe en compagnie de J, qu'il considère parfois comme sa grande soeur.

… et bien distincts !

Il se trouve que Monsieur P et Madame J ne voyagent pas toujours ensemble…

Monsieur P, on l'a dit, voyage souvent seul et, s'il se laisse aller à sa tendance naturelle, il trouve ça vraiment ok. Que les moments passés sur terre soient zen ou carrément euphoriques, P en redemande et répond à toutes les invitations !
Mais quand même, particulièrement lorsque les lumières s'éteignent et qu'il est temps pour lui de repartir, il reste conscient du caractère éphémère de sa présence. Et si d'aventure, il s'est laissé aller à quelques excès, il a même cet arrière-goût désagréable qui lui rappelle que c'est quand même vraiment mieux lorsqu'il voyage en compagnie de J.

Madame J aussi, voyage parfois seule.
Elle sait qu'elle peut être présente et pleinement produire ses effets même en l'absence de Monsieur P. Elle connaît d'ailleurs beaucoup d'humains qui n'ont pas les moyens ou pas le coeur d'inviter son partenaire de voyage. Mystérieusement, il arrive ainsi à J de pouvoir cohabiter avec des circonstances que P ne trouverait "vraiment pas cool".
Et pourtant, lorsqu'elle est ainsi seule, elle établit avec ceux qui la connaisse ou qu'elle rencontre pour la première fois un lien profond et solide qui donne une saveur inégalée à la vie.

Monsieur P et Madame J sont donc complices et sont néanmoins conscients de leurs différences : ils apprécient que leurs hôtes ne les confondent pas !

Monsieur P, dans ses moments de lucidité, aime d'ailleurs encourager tous les humains qu'il rencontre et qu'il égaye à certes profiter de sa présence – le PLAISIR – mais surtout d'avoir le privilège de connaître et d'inviter sa "grande soeur", la JOIE.


La maturité joyeuse : le crédo des Schwab !