CONTACT !
boutique
<< accueil blog

Mode zombie

route du soi
Philippe et Yolande Schwab déclinent le mode zombie à la sauce développement personnel

"Mode zombie" ??
Cette expression vous fait spontanément penser à quoi ?

Les fans de jeux vidéo penseront évidemment et naturellement à ce mode de jeu présent dans plusieurs Call Of Duty, mode dans lequel il s'agit de survivre à des hordes de morts-vivants de plus en plus nombreux.

Côté musical, ça fait aussi penser à l'incroyable tube du groupe Cranberries (ici, en live à Paris Bercy en 1999) : Zombie.

Particulièrement en ces temps troublés, plusieurs d'entre nous peuvent à l'occasion se dire "être en mode zombie" ; traduction : "je manque d'énergie".

Enfin, l'actualité des incendies nous apprend qu'il existe des "feux zombies" : il s'agit de feux de tourbe souterrains, invisibles car enterrés, et largement susceptibles de provoquer des reprises d'incendie. Ce feu sans flamme couve et ne demande qu'à repartir…

La morale du zombie

La morale du zombie, ici pour cet article et par la magie d'une pirouette dont on vous laisse juge, touche aux types de conflits.
Ceux-ci peuvent être dans l'un des 3 états suivants : refoulé, larvé, ouvert.

Nos conflits sont refoulés lorsqu'aucune des parties prenantes n'a conscience qu'il y a "conflit". Seuls un observateur externe ou une caméra ultra-lucide de surveillance verraient qu'il y a un problème…

Nos conflits sont larvés lorsqu'ils montrent leur présence par des symptômes, notamment une communication indirecte (ton agacé, petites piques envoyées…).

Les conflits sont à l'état ouvert lorsqu'ils sortent "du bois" et deviennent manifestes aux yeux de tous ; ça éclate !

Conflit ?

Il y a "conflit" lorsque la rencontre d'éléments contraires (exemple : tu penses quoi de Mélenchon ?) produit une souffrance ou une tension chez l'une ou l'autre des parties prenantes ou dans leur environnement. Il peut donc y avoir désaccord sans que celui-ci devienne "conflit".

Attention donc à ne pas abuser du terme "conflit".

Le conflit… et moi.

Comme dans le règne animal, il y a 3 grandes réactions : l'évitement, l'affrontement, la soumission.

Selon le contexte, il peut être bon d'adopter l'une d'entre elles.
Ceci dit, même si le conflit est normal et qu'il y a même des raisons d'oser entrer en conflit - eh oui ! - certaines souffrances peuvent être évitées en travaillant sur soi et en veillant à son mode relationnel.

Justement (coup de pub) ! Veiller à son mode relationnel est la thématique des ateliers XP sur le triangle dramatique. Travailler sur soi, c'est tout l'objectif du stage XP des 11-12-13 novembre.

Voilà de quoi rebondir sur votre côté zombie - ne venez pas déguisé(e) - !