Devenir membre

Aider ou laisser ?

relation aux autres
Aider l'autre ou le laisser se débrouiller ?

Dans l'éducation des enfants, entre collègues et évidemment en coaching individuel ou collectif, la question se pose souvent de savoir si je vais porter assistance ou au contraire laisser l'autre "avec son problème"… 
Pour être transparent, le point de départ de cette réflexion est une lecture biblique que vous pouvez retrouver dans Galates 6. Il semble y avoir une contradiction entre le verset 2 (« Aidez-vous les uns les autres à porter vos fardeaux ») et le verset 5 (« Que chacun porte son propre fardeau »). Génial, non ?
Bon, l’explication est toute simple en fait (enfin, je crois !) : le terme traduit par « fardeau » dans le premier cas veut dire en fait souci, charge excessive et le second également traduit par « fardeau » dans cette version veut en fait dire responsabilité.
Je trouve intéressant d’avoir ainsi l’occasion de me rappeler que je peux tantôt aider, porter secours, soulager d’une manière ou d’une autre l’autre d’un poids écrasant, tantôt considérer que ce « problème » est de sa responsabilité.
Concrètement ?
Vous et moi sommes amenés à nous poser cette question avec nos enfants lors des devoirs par exemple ou avec notre collègue qui insiste pour un coup de main alors qu’on est déjà à la bourre… Et puis, si votre métier vous fait accompagner (manager, coach, psy quelque chose…), vous devez certainement régulièrement gérer cette tension entre responsabilité et assistance.
Et si je n’ai pas le sentiment d’être ainsi tiraillé, c’est peut-être parce que, sans m’en rendre compte, j’opte automatiquement et systématiquement pour l’une ou l’autre des 2 postures ;-)